De Vannes à Saint-Nazaire (et de petites vacances…)

Bonjour à tous et à toutes !

Tout d’abord je tiens à m’excuser pour la sortie très tardive de cet article.

Cette fois-ci j’écris (Corto) cet article seul car Maxime n’est pas avec moi actuellement.

A Muzillac près de Vannes nous sommes accueillis par Sandra et Joël avec qui nous avons été mis en relation grâce à ma grand-mère. Sandra est médecin homéopathe et Joël est un artiste.

IMG_20151005_130439_1

Pendant notre séjour chez eux nous allons pêcher et ramasser les champignons. La pêche n’a rien donné et la cueillette a été peu fructueuse cependant nous découvrons 3 champignons comestibles : Le bolet, les pieds de moutons et la chanterelle.

IMG_20151002_165250

Joël nous initie également au Birilig qui est un jeu en bois qu’on pourrait comparer au bowling mais qui peut se jouer chez soi.

IMG_20150930_220718_1

Nous profitons également de l’hospitalité de Sandra et de Joël pour aller faire un tour à la forêt de Brocéliande. Nous laissons le gros de nos affaires chez eux pendant qu’ils nous déposent à Plélan-Le-Grand qui est une ville proche de la forêt. Nous nous inscrivons à une visite contée de la forêt organisée par l’office de tourisme de Paimpont qui est un village au coeur de la forêt de Brocéliande.

La forêt de Brocéliande est un endroit réputé pour ses légendes, on dit par exemple que c’est ici que Merlin serait mort et qu’Arthur aurait vécu ses plus grandes aventures. En réalité la forêt est situé sur des gisements de minerais dont la richesse est telle que les outils de navigation en sont déroutés, c’est la raison pour laquelle l’armée en a réquisitionné la moitié pour en faire des terrains d’entrainement. 40% des terrains de la forêt sont privés et principalement utilisés pour la chasse. Seul les 10% restants sont ouverts au public.

Notre animateur est exceptionnel et ses histoires nous font rêver tandis que nous nous émerveillons devant les beaux lieux de la forêt.

Photos de la forêt de Brocéliande :

A la fin de notre visite, nous dormons dans des caravanes elles-même sur un terrain à Plélan-Le-Grand. Ces caravanes nous ont été prêtées par une couchsurfeuse que nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de rencontrer.

IMG_20151004_105100

Le lendemain nous rentrons à Muzillac en stop.

Nous allons ensuite à Vannes voir de la famille. Nous y sommes accueillis par Pascal (le petit frère de ma grand-mère) et sa femme Annaïck.

IMG_20151005_221250_1

Ils nous font faire une petite ballade dans les environs de chez eux et l’endroit vaut le coup d’oeil.

Photos de Vannes :

Nous continuons notre route en direction de Saint-Nazaire où nous sommes accueillis par Alain. Alain est le propriétaire d’un jardin pédagogique dans lequel il cultive des centaines de variétés de plantes introuvables dans le commerce et plus ou moins en voie de disparition.

IMG_20151008_082107_1

Alain a également des animaux en particulier des moutons d’une espèce en voie de disparition. Un petit groupe de ces moutons a été retrouvé sur une île alors qu’on croyait l’espèce éteinte.

IMG_20151006_161716

Lors de notre séjour chez lui, nous logeons dans une petite pièce qui sert d’entrepôt et équipée d’une petite cuisine. Nous aidons un petit peu à récolter les différentes variétés de millet.

Photos du Jardin des Forges :

Nous sommes presque à mi-octobre et nous décidons de faire une petite pause. Nous prenons un covoiturage jusqu’à Grenoble où nous allons chez un de mes cousin, puis nous allons à Chambery à la ferme de la Goettaz où j’ai vécu pendant deux ans pour revoir les propriétaires de la ferme ainsi que mes anciens colocataires.

Maxime prend ensuite la direction de Mornant le village de nos parents où je l’y rejoindrais après avoir rendu visite à mon cousin Gaëtan à Chambéry également.

Après d’heureuses retrouvailles avec ma famille à Mornant, je rejoins ma mère et mes petits frères chez mes grands-parents à Paris. J’y passe d’agréables moments en famille profitant des vacances de mes petits frères pour passer du temps avec eux.

A Paris Maxime me met au courant qu’il a trouvé un travail jusqu’au 31 décembre à Mornant.

Je suis retourné à Muzillac chez Sandra et Joël pour créer le site internet de l’ArtemProd, l’association de Joël.

Actuellement je suis toujours en train de travailler sur le site, avant de reprendre la route de Nantes à Bordeaux.

2 thoughts on “De Vannes à Saint-Nazaire (et de petites vacances…)

  1. Bonsoir,

    Lundi 7 Décembre 2015, 17 heures. Journée transformée grâce à la rencontre de Corto, jeune autostoppeur avec son sac à dos de 30 Kg. « Pouvez-vous me mener jusqu’à Matha ». Bien sûr jeune homme. Nous repassons par mon domicile pour rajouter un peu de carburant et commençons à échanger.
    Corto, me parle de son périple. Je suis époustouflée par tant d’ouverture d’esprit, de connaissance et de désirs d’aller vers l’autre, de partager, d’apprendre et de rendre service.

    Corto m’a émue et m’a redonné confiance en demain malgré toutes les actualités navrantes.

    Merci Corto, continuez à nous donner foi en la vie.

    Amicalement. Pascale.

  2. En ce jour marqué par la tristesse, en ces temps où d’autres voudraient nous faire peur et que nous finissions par ne penser qu’au « chacun pour soi », comme tu as raison, mon fils, par ce voyage, de montrer la confiance, l’ouverture, des uns et des autres. C’est toi qui a raison, et merci à toutes ces personnes que je ne connais pas mais qui t’ouvrent leur porte sans aucune méfiance, à toi, qui te fais systématiquement fouiller en ville quand tu sors alors que tu es si doux et gentil. Merci à toutes les personnes qui te rencontrent de la confiance qu’ils t’accordent, c’est un très beau cadeau que tu vas porter longtemps en toi !

Répondre à RIVALLAND Pascale Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>